• J'ai souvent abaissé les tonalités des chansons, de façon à ce que tout le monde puisse chanter toutes les chansons - même celles de Polnareff, Goldman, Balavoine, Barbara.

    Ainsi toutes les chansons sont dans la même tessiture, c'est-à-dire dans la même plage de notes. C'est une tessiture 'moyenne, c'est-à-dire :

    - entre Ténors et Basses pour les hommes  (soit : Baryton)

    - entre Alto et Soprano pour les femmes   (soit : mezzo-soprano)

     

     

    Différence avec une chorale :

    La chorale est une 'polyphonie' : il y a quatre mélodies différentes, chantées par les 4 pupitres différents, et l'ensemble doit être harmonisé par le chef de choeur.

    Ce que je propose est une 'monodie accompagnée' : le chant est à l'unisson, accompagné et guidé par l'instrument de musique. Quels que soient leurs registres de voix, tous les chanteurs et chanteuses chantent la même mélodie.

     

    Mais comment concilier les voix graves et les voix aigües ? Par exemple, chez les femmes, comment faire chanter ensemble les altos et les sopranos?

     

    Comme indiqué plus haut, l'astuce est de transposer les chansons dans une tessiture 'moyenne', correspondant à une voix moyenne, 'intermédiaire', entre grave et aigüe.

    Ceux qui possède cette voix intermédiaire seront à l'aise dans toutes les chansons ! Ils pourront chanter toutes les chansons qu'ils ne pouvaient pas chanter en écoutant le CD chez eux, ou au karaoké.

    Par contre, ceux qui ont une voix grave (basse chez les hommes, alto chez les femmes) auront du mal à faire les notes hautes, et ceux qui ont une voix aigüe (ténor chez les hommes, soprano chez les femmes) auront du mal à faire les notes graves.

     

    Pour lancer correctement le chant, je donne le ton au début de chaque chanson.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique